Trahison: Trump retire son soutien aux Kurdes

Nulle part où aller: Les Kurdes représentent 18% de la population en Turquie et 17% en Irak.

Le Kurdistan devrait-il devenir indépendant? La décision de Trump de retirer son soutien aux plus anciens alliés des USA dans la guerre contre ISIS met en danger 45 millions de personnes.

« Cela fait 100 ans que nous attendons ce jour », a dit un Kurde qui a voté avec des millions d’autres lors d’un référendum historique pour l’indépendance en 2017. Près de 93% ont voté en faveur d‘un pays indépendant.

C’est le plus grand groupe ethnique au monde sans terre. Sa population est principalement divisée entre la Turquie, l’Iran, l’Irak et la Syrie.

Depuis 1991, ils gouvernent une région autonome en Irak où a eu lieu le référendum et où un Kurdistan indépendant pourrait naître.

Lorsque Trump a retiré son soutien aux Kurdes après un coup de fil avec le président turc, il y a eu immédiatement un barrage d’opposition dans son propre parti. « La décision du président d’abandonner nos alliés kurdes malgré une attaque de la Turquie est une trahison », a dit un républicain.

Pour les Kurdes, cette décision qui permet à la Turquie d’envahir leur territoire se rajoute à la longue liste de trahisons de la communauté internationale.

Il y a 45 millions de Kurdes dans le monde. Leur pays aurait une plus grande population que beaucoup d’autres s’il existait.

Cette inégalité se rapporte à l’histoire. Après la Première guerre mondiale, les Kurdes avaient reçu une promesse d’indépendance. Mais en 1923, les forces occidentales ont tracé les frontières de la Turquie, l’Irak et la Syrie en plein territoire kurde.

Les Kurdes devraient-ils avoir leur propre pays ?

Diviser pour régner

« La solution est l’indépendance », pour certains. Les anciens maitres impériaux qui ont trahi les Kurdes ne sont plus. La justice ne prévaudra que lorsque leurs erreurs historiques seront réparées et que le Kurdistan sera indépendant.

« C’est une idée dangereuse », pour d’autres. Le Moyen-Orient est en plein chaos et le nationalisme kurde ne fera que rendre cette région encore plus instable.

A Vous de Décider

  1. Le Kurdistan devrait-il devenir un pays indépendant?

Activités

  1. Find five masculine and five feminine words in the article, and translate them into English.

Certains Disent

« Rien n’est plus précieux que l’indépendance et la liberté. »

Ho Chi Minh (1890-1969), révolutionnaire vietnamien

Quelle est votre opinion?

Q & R

Que savons-nous?
Le référendum de 2017 était ouvert aux habitants des 3 états qui composent le Kurdistan du sud soit environ 5,2 millions de Kurdes. Le vote n’était pas obligatoire et ne garantissait pas l’indépendance de l’Irak, qui a considéré ce vote comme illégal.
Qu’ignorons-nous?
Si le Kurdistan deviendra un jour indépendant ou combien de Kurdes retourneront au Kurdistan si cela arrive.

Vocabulaire

Nous attendons
We are waiting.
Sans terre
Without land.
Depuis
Since.
Naître
To be born.
A retiré
Withdrew.
Un coup de fil
Phone call.
Trahison
Treason.
Permet
Allows.
Envahir
Invade.
Pays
Country.
Inégalité
Inequality.
Première guerre mondiale
World War One.
Frontières
Borders.
Moyen-Orient
Middle East.