Saluez votre nouveau meilleur ami: vous !

Isolement: Les millennials chinois adoptent la vie d’ermite dans les montagnes. © Bill Porter

L’isolement est-il un mal pour un bien? Dans les jours à venir, de nouvelles règles vont nous pousser à rester chez nous. De tout temps, la solitude a été bénéfique pour beaucoup de gens.

L’adolescente s’agenouilla pour prier alors que les dernières briques la coupant du reste du monde étaient posées.

Dehors, l’évêque finit de réciter la prière du mort et apposa son sceau sur le mur. Adossée au mur de l’église médiévale, la pièce de 3 mètres sur 6 avait trois fenêtres mais pas de porte. Ce serait la maison de la fille pour le restant de ses jours.

La jeune fille était une recluse, une sorte de bonne sœur qui avait choisi une façon extrême de dédier sa vie à dieu.

Il est difficile d’imaginer quelqu’un aujourd’hui prendre de telles mesures mais les gens ont toujours recherché la paix et la tranquillité afin d’explorer leurs pensées.

À Chypre, au 12ème siècle, l’ermite Saint Néophyte creusa une grotte sur le versant d’une montagne pour fuir tout dérangement. En France, au 16ème siècle, le philosophe Michel de Montaigne construit une tour pour écrire même si sa famille possédait un château à proximité.

Le gouvernement pense que l’auto-isolement est la meilleure façon de ralentir la propagation du coronavirus. Cette perspective d’avenir peut sembler sombre mais comme la journaliste Clare Foges l’a écrit dans le Times : « Cette retraite en masse pourrait-elle signifier une réflexion en masse sur ce qui compte et comment passer notre temps »?

L’isolement est-il un mal pour un bien?

Deux, c’est trop

Pour certains, la solitude est quelquechose dont nous manquons au 21ème siècle. S’isoler nous permettrait de nous focaliser sur des choses que la vie quotidienne ne nous permet pas souvent comme lire des livres ou accomplir une tâche compliquée sans être déranger.

Pour d’autres, les humains sont par nature des êtres sociables et nous avons besoin de la compagnie d’autrui. Passer beaucoup de temps seul mène souvent aux ruminations mentales et parfois à la dépression.

A Vous de Décider

  1. Si vous deviez passer deux semaines dans une pièce, préféreriez-vous être seul ou être entouré de 20 personnes?

Activités

  1. If you were to isolate for a week, how would you spend the time? Make a list in French of at least five things you’d do.

Certains Disent

« Celui qui ne peut pas vivre en société, ou qui n'a besoin de rien parce qu'il se suffit à lui-même, est une brute ou un dieu. »

Aristote (384-322 av. J-C), philosophe grec

Quelle est votre opinion?

Q & R

Que savons-nous?
Depuis la nuit des temps, les gens se sont regroupés pour se protéger et pour profiter de la compagnie des autres. Mais certaines activités comme méditer ou pêcher se font mieux en solitaire.
Qu’ignorons-nous?
Comment sera la vie si beaucoup d’entre nous devons être mis en quarantaine. Nous pourrons toujours communiquer par téléphone mais qu’en est-il du contact physique?

Vocabulaire

S’agenouilla
Knelt.
Prier
To pray.
L’évêque
The bishop.
Sceau
Seal.
Une recluse
Anchoress.
Bonne sœur
Nun.
Pensées
Thoughts.
Une grotte
A cave.
Fuir
To escape.
Un château
Castle.
L’auto-isolement
Self-isolation.
Ralentir
To slow down.
Sombre
Grim.
Un mal pour un bien
A blessing in disguise.
Parfois
Sometimes.