Les petits bateaux commémorent Dunkerque

La flotille prend la mer à Ramsgate pour se rendre à Dunkerque © PA

Des cérémonies se déroulent pour marquer le 75ème anniversaire du sauvetage de milliers de soldats britanniques et alliés. L’Angleterre doit-elle être fière de l’évacuation de Dunkerque?

Le 27 mai 1940, la France avait perdu tout espoir de repousser l’invasion de l’Allemagne nazie pendant la seconde guerre mondiale. Des centaines de milliers de troupes britanniques, françaises et belges avaient été encerclées au port de Dunkerque. Alors que des bateaux arrivaient d’Angleterre pour les mettre en sureté, le premier ministre britannique, Winston Churchill, avait estimé en privé que près de 20 000 à 30 000 seraient secourus. Il a ordonné l’opération Dynamo, l’évacuation des soldats de Dunkerque.

Ce qui a suivi est parfois décrit comme le ‘miracle de Dunkerque’. 338 226 soldats furent évacués des plages, des ports et des défenses côtières et emmenés en Angleterre durant huit jours. Beaucoup retournèrent en France quatre ans plus tard et aidèrent à vaincre le nazisme.

Les vétérans sont retournés sur la côte française pour participer aux commémorations du 75ème anniversaire du sauvetage. Plusieurs des petits navires qui ont servi à sauver les soldats et qui sont la fierté de l’opération sont présents pour l’occasion. L’Amirauté du Royaume-Uni avait réquisitionné le maximum de bateaux civils, parfois par la force, et les avait mis à contribution aux côtés des navires de la Royal Navy ; le plus petit d’entre eux était un bateau de pêcheur mesurant 4 mètres 50.

Le danger provenant de toutes parts (terre, mer et air), ceux qui ont pris part à l’opération ont réalisé l’impossible. Les soldats et les pilotes qui continuaient à combattre ont maintenu les Allemands éloignés des plages assez longtemps pour permettre le déroulement de l’opération. Le terme ‘esprit de Dunkerque’ a été inventé par la suite et est encore utilisé en Angleterre pour décrire un acte courageux face à une situation difficile.

Mais le succès de l’opération Dynamo est en partie du à la chance. Si Hitler avait ordonné à ses divisions de panzer (tanks) d’attaquer les plages ou si la mer avait été déchainée, le résultat aurait probablement été différent.

Défaite miraculeuse

Dans un discours à la fin du sauvetage, Churchill avait parlé avec gratitude du ‘miracle de la délivrance’. Cela reflète l’image actuelle de Dunkerque, surtout en Angleterre. Le pays a raison d’être fier de cette opération, sauver tant de soldats d’une situation dangereuse nécessite des aptitudes, du courage, de la coordination et du calme.

Mais en France, nombreux sont ceux qui ont considéré que les Britanniques s’étaient sauvés et les avaient laissés faire face à quatre années d’occupation. Malgré la grandiloquence du sauvetage, le résultat fut catastrophique. Peut-être que l’attitude de l’Angleterre à Dunkerque montre vraiment que le pays célèbre des défaites pendant que d’autres célèbrent des victoires.

A Vous de Décider

  1. Devons-nous nous souvenir de Dunkerque comme d’un “miracle”?
  2. L’Angleterre est-elle nostalgique de ses défaites courageuses?

Activités

  1. Ecrivez une page du journal intime d’un soldat britannique attendant d’être sauvé à Dunkerque ou celui du capitaine d’un des bateaux envoyé là-bas.
  2. Faites des recherches sur les événements de Dunkerque et créez votre propre programme des commémorations pour marquer l’anniversaire. Expliquez ce que vous avez choisi, quand et où vous souhaiteriez que cela se passe et expliquez vos choix.

Certains Disent

« Je n’ai jamais voulu revenir ici, pour célébrer une défaite. »

George Kay, vétéran de Dunkerque

Quelle est votre opinion?

Q & R

Pourquoi nous souvenons-nous encore de Dunkerque 75 ans après?
La situation aurait été pire si les troupes n’avaient pas été sauvées. Les nazis les auraient faits prisonniers ou tués. L’Angleterre aurait été très affaiblie alors qu’elle envisageait d’affronter Hitler seule suite à l’inévitable chute de la France.
Que se passa-t-il ensuite?
Les Français se rendirent le 22 juin 1940. Les Allemands occupèrent deux-tiers du pays et l’armée française fut démantelée. La Bataille d’Angleterre empêcha ensuite les nazis d’envahir le pays mais il faudra attendre 1942, après l’entrée en guerre de l’URSS et des USA, pour que les Allemands arrêtent de gagner du terrain et commencent à se retrancher. Les troupes alliées purent reconquérir les plages de France le 6 juin 1944, jour du débarquement.

Vocabulaire

Encerclés
Peu de combats ont eu lieu en France lors des premiers mois de la Seconde Guerre Mondiale. Mais après l’attaque des Allemands le 10 mai, ils ont atteint la Manche et ont encerclé les armées britanniques, françaises et belges en 10 jours. Les commandants français et britannique s’étaient préparés à une guerre similaire à celle de 14-18. Mais la stratégie allemande de la Blitzkrieg (guerre éclair) a été très différente de celle-ci.
Amirauté
C’était le ministère responsable de la direction de la Marine. Pendant la guerre, le gouvernement avait échangé les pouvoirs pour prendre le contrôle de tout ce qu’il fallait pour gagner la guerre. Beaucoup de propriétaires de bateaux avaient offert leurs biens mais un avait tenté de déclarer le « vol » de son bateau à la police.
Bateau de pêche de 4 mètres 50
Il s’appelait Tamzine et on peut le voir au Imperial War Museum au sud de Londres.
Divisions Panzer (tank)
On se demande si Hitler lui-même à demander aux Panzers de s’arrêter ou non, mais après leur succès spectaculaire les jours précédents, ce fut une chance qu’il n’ordonna pas aux divisions d’attaquer les troupes qui s’enfuyaient.