La France encore dans l’ombre de la terreur

Défiant: slogan adopté après la mort de 12 personnes dans les bureaux de Charlie Hebdo. © Getty

La liberté d'offenser est-elle primordiale? Le 5ème anniversaire du plus grave attentat en France a vu renaître un malaise au sujet du blasphème, du terrorisme et de la tolérance religieuse.

Il y a cinq ans, trois hommes armés ont ouvert le feu au théâtre du Bataclan.

Quatre-vingt-dix morts. Cinq autres attaques ont eu lieu à Paris, dont une attaque suicide aux abords du Stade de France. Au total, il y a eu 130 morts.

ISIS a revendiqué les attentats, après une année de violence qui a débuté à Charlie Hebdo. Douze employés ont été tués après la publication de caricatures se moquant du prophète Mohamed.

Cette année, le journal a republié les dessins alors que le procès des 14 accusés a débuté.

La France a vu renaître le débat sur la liberté d’offenser les sensibilités religieuses.

En octobre, un professeur, Samuel Paty, a été tué par un terroriste. Il avait montré les dessins à ses élèves lors d’une discussion sur la liberté d’expression.

Lors de l’hommage à Paty, le président Emmanuel Macron a réaffirmé son engagement au principe de laïcité.

La dernière vague d’outrage rappelle l’attaque à Charlie Hebdo en 2015, la réponse aux caricatures danoises du prophète en 2005 et la fatwa contre Rushdie en 1998.

Pour certains, la priorité est de défendre le droit d’offenser.

D’autres ont une vue différente.

Pour certains, si ces caricatures s’identifient aux valeurs laïques en France, il est difficile pour ceux qui se sentent insultés de se sentir inclus dans la république. Il est demandé aux musulmans de tolérer une offense sans que soit montrée une tolérance à leurs égards.

La liberté d’offenser est-elle primordiale?

Sans vous froisser

Oui. Contrôler des propos choquants, c’est donner à ceux qui se disent insultés le pouvoir de la censure.

Non. Certains propos haineux privent les offensés de dignité. Les discours haineux sont inacceptables. L’argument que certains n’ont pas leur place dans le pays crée une atmosphère où ils ne peuvent s’exprimer en tant qu’égaux.

A Vous de Décider

  1. Si je vous crie dessus au point que nous ne puissiez plus vous exprimer, est-ce une violation de votre liberté d’expression ou une expression de la mienne ?

Activités

  1. In the article, find 5 masculine words and 5 feminine words. Write a list and translate the 10 words into English.

Certains Disent

« Les opinions ont plus causé de maux sur ce petit globe que la peste et les tremblements de terre. »

Voltaire (1694-1778), philosophe français

Quelle est votre opinion?

Q & R

Que savons-nous ?
La liberté d’expression est un principe démocratique primordial. Elle est l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le premier droit dans la Constitution américaine.
Qu’ignorons-nous ?
Si certains discours empêchent la participation démocratique d’autrui. Aristote condamnait ceux qui « disent du mal ». Des pays ont des lois contre les « propos haineux ».

Vocabulaire

Ont ouvert le feu
Opened fire
Dont
Including
Aux abords
Outside
Morts
Deaths
Employés
Staff
Caricatures
Cartoons
Procès
Trial
Liberté d’expression
Freedom of speech
Hommage
Tribute
Une vue
A view
Laïques
Secular
Primordiale
Essential
Censure
Censorship
Discours haineux
Hate speech
égaux
Equals